Week end étudiant à Dublin

Organisation d’un week end étudiant à Dublin

Venez décompresser lors d’un week end étudiant à Dublin, une ville à taille humaine qui permet de faire un maximum d’activités en un temps court. C’est aussi l’occasion d’améliorer son anglais lors d’une visite guidée.

Il est l’heure de découvrir les meilleurs pubs traditionnels irlandais et leurs pintes de Guinness, mais aussi l’histoire de l’Irlande, de la langue gaélique à la culture celte. Centre du nationalisme irlandais, Dublin est toutefois une ville unique en son genre, cosmopolite, de par sa double identité irlandaise et britannique née de l’occupation anglaise.

Si, comme tout étudiant qui se respecte, tu as déjà chanté en coeur les “lacs du Connemara” de Michel Sardou, il est temps de mettre en pratique cet amour de l’Irlande pour un week end étudiant dans la capitale du pays, Dublin, pour une immersion totale dans une ville aussi folklorique que moderne, qui ne manque pas d’animation!

+Jour 1 : Rive Nord, entre histoire et pubs traditionnels
Rejoignez la ville depuis l’aéroport en navette puis déposez vos bagages à l’auberge ou l’hôtel trouvé par nos soins, direction le centre ville, soit l’avenue O’Connell Street aussi connue comme “les Champs-Elysées de Dublin” via les rues commerçantes Talbot street et Earl Street. Vous êtes sur la rive Nord de la Liffey, reconnaissables à ses bâtiments en briques rouges et ses larges rues piétonnes. Après un fish and chips bien mérité en terrasse, jetez un coup d’oeil à la Custom House, l’hôtel des Douanes néoclassique. Plus loin, le navire Jeanie Johnston par lequel les irlandais fuyaient en Amérique durant la grande famine (The Irish Potato Famine) dont vous trouverez aussi l’ émouvant Famine Memorial Statues et ses statues en bronze. Ou encore le Samuel Beckett Bridge en forme de harpe celtique qui symbolise la modernisation de la rive Nord.

Cette première journée qui commence bien votre week end étudiant à Dublin se termine dans un pub irlandais traditionnel où l’on partage sa table avec ses voisins en toute convivialité, entre cuisine bon marché, Guinness et ambiance tamisée. Quoi de mieux que le Temple bar, immanquable quartier très touristique foisonnant de pubs. C’est l’occasion d’un Early bird dinner (18h, à la mode irlandaise) avant d’enchaîner sur une folle nuit dublinoise.

+Jour 2: Rive Sud, fun et sophistiquée
Suite à un copieux Irish breakfast salé, direction Rive Sud où sont concentrées la majorité des attractions touristiques incontournables de Dublin. Commencez par la célèbre université Trinity College et sa Old Library où contempler un étonnant manuscrit religieux, The Book of Kells, aux entrelacs hypnotisants. Faites une pause au verdoyant parc Saint Stephen’s Green en plein centre-ville entouré de demeures géorgiennes du 18e et 19e siècles. C’est le lieu de détente des étudiants de l’université, et l’occasion d’imaginer un jour faire un séjour linguistique en Irlande afin d’améliorer son niveau d’anglais, voire de faire ses études à l’étranger.

Remontez par Grafton Street, idéale pour faire les boutiques ou se poser le temps d’un “coffee break”. Point besoin de chercher, une ribambelle de jeunes gens vantent leur café ou restaurant pancarte à la main.

L’après-midi, visitez le Château de Dublin et sa Chester Beatty Library puis faites un crochet par la cathédrale Saint Patrick dédiée au saint patron de l’Irlande et poussez ensuite la porte de l’église de Christ Church. Les passionnés d’histoire trouveront aussi leur compte à la Kilmainham Jail, prison où séjournèrent les grands homme de l’histoire d’Irlande. D’autres préfèreront la Guinness Storehouse, musée aménagé dans l’ancienne brasserie de la célèbre bière avec vue sur Dublin depuis le bar.

S’il vous reste du temps, direction le quartier des galeries d’art et des bars branchés pour goûter à la modernité de la capitale de l’Irlande.

+Et si vous restiez un jour de plus?
L’occasion de visiter le charmant Merrion Square ou encore le Croke Park et son musée des Sports gaéliques. Si vous appréciez les espaces verts, rendez-vous 3 km à l’ouest du centre-ville au Phoenix Park, le  deuxième plus grand parc citadin d’Europe avec ses 712 ha. Pour les sportifs, c’est l’endroit idéal pour un footing matinal avant de commencer une journée de visite, histoire de se sentir comme un local. Et, pourquoi pas, louer une voiture et visiter les environs de la ville…

Où sortir à Dublin  ?

Les discothèques sont rares, mais celles qui existent sont pleines à craquer et l’atmosphère y est sulfureuse, comme le Club M et The Palace. Elles ferment vers 3h, mais les nuits commencent tôt à Dublin, une ville jeune et très animée : dîner avant 20h, pubs puis clubs où jeunes irlandais et touristes se mélangent. Sans oublier les pubs avec concerts de musique folklorique irlandaise ou de rock

Autres idées de destinations européennes:

Dès 70€
Dès 74€
week end etudiant a francfort

Francfort

Dès 85€
Dès 93€
Dès 69€
Dès 65€
Dès 87€
week end etudiants a rome

Rome

week end etudiants a copenhague

Copenhague


lectus Praesent luctus tempus libero. Aliquam ut Praesent ut quis, Lorem consectetur