Sécurité

La sécurité : un point essentiel dans un week end d’intégration

Dès qu’un événement regroupe étudiants, alcool et point d’eau ( lac, mer, etc..), il est impératif de mettre en place un service de sécurité. Composé d’agents de sécurité et de secouristes, voici les quelques règles élémentaires à respecter.

Les agents de sécurité :

Lors d’un week end d’intégration, les problématiques de sécurité sont bien spécifique et différentes de ce dont les agents de sécurité sont habitué. Il est donc important avant le séjour de bien leur faire part de vos attentes. Dans ce type d’événement, les bagarres sont très rares et il n’est pas nécessaire de contrôler les entrée puisque chaque participant est autorisé à entrer dans la salle de soirée. Ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de risques, ils sont simplement différent. Il faut en effet demander à l’équipe d’agent de sécurité de :

  • Vérifier que personne n’aille dans les zones interdites et en particulier de l’eau. Il faut formellement interdire tout accès aux abords des espaces où il est possible de se noyer (lac, piscine, mer etc…).
  • S’assurer que tous les participants dorment en sécurité. Lors de leurs rondes, ils doivent veiller à ce que personne passe la nuit dehors.
  • Maîtriser les excès. En particulier le bruit, souvent les voisins ne sont pas très loin.
  • Contrôler l’entrée du site. Aucun participant ne doit sortir sans autorisation. Inversement, la soirée est privée, personne ne doit rentrer sur le camping sans y être autorisé.

La règle de calcul recommande un agent de sécurité pour 100 participant. Cela donne un ordre de grandeur et non une obligation. Contrairement à ce que l’on pourrait croire il n’est pas obligatoire de respecter ce quota. Il est néanmoins conseillé de s’y fier. Pour certains groupes turbulents (médecine, école d’ingénieur etc…), il est préférable de prévoir un agent pour 80 personnes. A l’inverse pour les groupes calme ( prépa, lycée…) un agent pour 150 personne convient.

Les secouristes :

Les secouristes travaillent forcément en binôme, il n’est donc pas possible de commander qu’un seul. De fait, le budget pour la mise en place d’un poste de secours est tout de suite plus important que pour un agent de sécurité. Il existe de nombreuses associations pouvant assurer des prestations de secourisme : Croix rouge, croix blanche, croix de malte, UDPS etc…

Le nombre de secouriste à prévoir lors d’un événement est déterminé par la réalisation d’un calcul prenant en compte tous le contexte de la manifestation ( nombre de participants, typologie du site, animations prévues, localisation etc…).


Aliquam eget mattis nec Phasellus Praesent Sed porta. at Aenean odio